Vous êtes ici : Accueil > Marceau + > Association des anciens élèves du lycée > Gentils Coquelicots - Spectacle
Par : Broc
Publié : 12 octobre

Gentils Coquelicots - Spectacle


Dans le cadre du Centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918, l’Association des Anciens élèves des Lycées Marceau et Hélène Boucher de Chartres est heureuse d’accueillir Jean-Pierre Jérôme et sa troupe théâtrale pour la représentation de


 GENTILS COQUELICOTS


 l’été 1918 entre Beauce et Perche


  jeudi 15 novembre 2018 à 20h


 amphithéâtre du Lycée Marceau


 2 rue Pierre-Mendès France


 28000 Chartres


 


Jean-Pierre Jérôme est un ancien élève du lycée Marceau et également parent d’élève.


Venez nombreux à ce spectacle. C’est l’occasion de se retrouver et de rendre hommage aux 109 Anciens de Marceau morts au cours de la Grande Guerre .


Leurs noms sont gravés sur le Monument aux Morts érigé le 14 octobre 1923 dans la Cour d’honneur du lycée Marceau, sis alors 12 rue Saint-Michel.


Depuis le bâtiment a changé d’affectation ; devenu proprièté de la Ville de Chartres, il a été par bail emphythéotique cédé à une école d’esthétique.


Pendant 99 ans, nous n’aurions pas pu accèder à ce lieu pour rendre, chaque année, hommage à nos glorieux prédécesseurs.


Le Président d’honneur Claude Bodin, en accord avec la Ville de Chartres, a alors obtenu sa rénovation et son transfert square Noël Ballay, illustre ancien élève de Marceau ; il jouxte maintenant le nouveau gymnase du Lycée.


Il a été inauguré le 14 octobre 2017.


Marie-Thérèse Grangé, ancienne élève du Lycée Hélène Boucher, a effectué un remarquable travail de recherche sur ces 109 noms ( 107 anciens élèves et 2 professeurs) ; parmi les élèves , on trouve les 2 frères du Ministre Camille Chautemps ; tous trois ont été élèves à Marceau. Parmi les professeurs, on trouve le nom de Maxime David, agrégé de philosophie et père de l’académicienne Jacqueline de Romilly.


Un travail de même qualité a été mené pour les 45 victimes du Second conflit mondial et dont les noms sont gravés sur ce Monument aux Morts.


Le résultat de ces travaux fera l’objet d’une communication par l’auteur et d’une publication sur le site internet et chez un éditeur