| |
Lycée MARCEAU, Chartres
Slogan du site

2 rue Pierre Mendès-France
BP 10309
Chartres 28006 Cedex
Tél. : 02 37 91 62 00
Mail : ce.0280007f @ac-orleans-tours.fr

Hybridation / Métissage

PROJET DANSE/NSI/ARTS PLASTIQUES

Il s’agissait avec ce projet de faire dialoguer arts, sciences et technologies, de réfléchir sur les collaborations entre artistes et scientifiques, mettre des connaissances en partage, jouer d’influences réciproques, assimiler, s’approprier, réorienter des connaissances scientifiques et technologiques pour créer.

La danse est un art de l’éphémère, un art du mouvement qui se développe dans l’espace et le temps…et s’évanouit à peine créé.
Comment transmettre l’idée du mouvement dans un instant qui sera figé avec une photo ? Voilà la première question que l’on s’est posé.
Et puis il y a eu l’idée que le danseur cherche à défier certaines lois physiques, comme l’apesanteur. « Aller vers le haut est le mouvement essentiel. » dit Anne Teresa de Keersmaeker.
Ces deux problématiques ont inspiré nos prises de vues : l’objectif étant de donner la matière à travail au groupe d’élèves de NSI.

Corinne Guillot-Fontaine, professeure de Danse

Avec le monde numérique, les photos ne sont plus des photos : ce sont des chiffres, des amoncellements de « 0 » et de « 1 » que l’on place dans des cases mémoires avant de les étaler sur un écran pour donner naissance aux pixels.
Rien de plus facile alors que de faire virevolter ces chiffres comme bon nous semble. Du code…des lignes de codes. C’est une autre façon de créer…mais ce travail est invisible à l’œil qui regarde la photo.
Avec ce projet, les élèves de la spécialité NSI de l’année 2020- 2021 ont « plongé leur main dans les photos pour attraper et faire danser les pixels »

Hugues Limousin, Professeur de NSI

Texte de Louise Landais, élève en spécialité Arts Plastiques

Pour ce projet, intitulé hybridation et métissage, il fallait réaliser une hybridation en format raisin qui mélange peinture, dessin et photographie à partir d’images données et en faire une seule et même image signifiante.

Ces images sont issues d’un dossier numérique choisi par nos soins. Ces dossiers numériques ont été créés par des élèves de terminales de la spécialité NSI dans le cadre d’un travail bien précis. Ils sont composés d’une photo prise par les élèves de Danse pendant leur cours, les dévoilant en plein travail, de cette photo transformée par des manipulations numériques et du programme informatique qui a permis de modifier la photo initiale, sans passer par un logiciel, l’idée étant d’appréhender les spécificités d’une image numérique.
Notre proposition d’hybridation et de métissage devait être porteuse de sens.

Pour pouvoir expliquer précisément mon projet, je tiens à définir quelques mots clés. Tout d’abord, l’hybridation est le croisement naturel ou artificiel entre deux variétés, deux espèces ou une même espèce. On parlera aussi de métissage. Le métissage désigne quant à lui le croisement de deux races différentes. Finalement, un photomontage est un assemblage en une seule image de plusieurs photographies ou parties de photographies.

J’ai tout d’abord choisi un dossier numérique, essentiellement pour le jeu des mains sur les photos qui me semblait très intéressant à travailler. Ensuite, j’ai poursuivi avec le photomontage. J’ai alors sélectionné quelques parties des photos et des écritures de la programmation. J’ai tenté plusieurs essais, plusieurs dispositions.
J’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois car sans m’en apercevoir j’essayais constamment de positionner mes sélections de telle sorte qu’elles forment une image figurative vraisemblable.
Je trouve que l’image finale ressemble à une affiche. En effet, l’écriture centrale « lambda » ressemble à un slogan qui annonce le message.
Effectivement, le corps de la jeune fille, avec ses mouvements de bras et de mains qui semblent une simple banalité, ne le sont en réalité pas. L’image le montre bien.

Elle met en lumière la beauté de la danse. En effet, la pose de la jeune fille et la manière dont j’ai disposé les différents éléments permettent de créer des jeux de formes et de lignes comme dans le premier tiers de l’image où le doigt de la main et le coude se rejoignent, ou encore dans le bas de l’image où le bras se prolonge. Les lignes noires, séparent les différents éléments réalisés en peinture et dessin.
Ainsi, l’image finale alterne de façon fluide les deux procédés techniques, de même que les tons sombres et les tons clairs, qui créent une certaine harmonie. Les deux parties de parquet qu’on aperçoit, forment une diagonale. Les fines écritures vertes amènent la couleur et forment les lignes parallèles de l’image. En outre, l’expression « Ceci permet de découper l’image en quatre carrés » issue de la programmation, rappelle les quatre carrés en arrière-plan de l’image, séparé encore une fois par les lignes noires.
Pour finir, on peut apercevoir un œil en haut à droite de l’image, comme s’il observait la scène. Effectivement, il suit l’ordre de lecture de l’image, en Z. On observe d’abord les doigts d’une main, puis on distingue un bras pour finir par deviner la jeune fille en entier qui clôture l’image.
On peut également noter un face à face entre l’œil qui nous regarde et nous-même, ce qui peut faire lien avec la notion d’échange de la consigne.

J’ai mélangé plusieurs images pour faire une seule et même image. J’ai réalisé une hybridation qui mélange peinture, dessin et photographie. On a donc un croisement entre plusieurs procédés techniques qui forment une certaine continuité. Aussi, le métissage est porteur de sens. Il amène à une nouvelle lecture de l’image.

« Grâce au numérique, (…) on voit naître (…) un art hybride favorisant les croisements et les métissages les plus inattendus.
Hybridation entre les constituants figuratifs (formes, couleurs, textures) de l’image. Hybridation entre les images de quelque espèce qu’elles soient.
Tous les mélanges deviennent possibles : peinture, dessin, photographie (…). »
Edmond COUCHOT, Un nouveau champ d’expérimentation et d’émotion dans le monde des images.

Marie-Cécile Miquelis, Professeure d’Arts Plastiques



Mentions légales Espace privé RSS

2016-2022 © Lycée MARCEAU, Chartres - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.5.43